La tunisie Medicale - 2021 ; Vol 99 ( n°04 ) : 449-455
[ Vu 285 fois ]
Résumé

Résumé :
Introduction: Plusieurs études ont suggéré le rôle du virus de l'hépatite C dans la l’étiopathogénie  de la maladie athéroscléreuse.
Objectif: Evaluer l'association entre l'athérosclérose carotidienne infra clinique et l'hépatite chronique C.
Méthodes: On a effectué des mesures anthropométriques et des bilans métaboliques  pour 40 patients atteints d'hépatite C chronique et 40 cas  contrôles . Le risque d'athérosclérose infraclinique a été évalué par la mesure échographique de l'épaisseur de l'intima-média carotidienne. L’athérosclérose à haut risque cardiovasculaire était définie par une épaisseur de l'intima-média carotidienne supérieure à 75% percentile.
Résultats: L'épaisseur de l'intima-média carotidienne et la prévalence de l'athérosclérose à haut risque cardiovasculaire étaient significativement plus élevées dans le groupe des patients par rapport au groupe contrôle (0,68 VS 0,60, p=0,02) et (82,5% vs 40%; 0,001) respectivement. L’activité ≥ A2 et l'âge> 40 ans étaient les facteurs indépendants associés à l'épaisseur de l'intima-média carotidienne et l'hépatite C était le seul facteur indépendant associé à l'athérosclérose à haut risque cardiovasculaire (OR = 4,81 à 95%: 1,6 à 14,42) .
Conclusion: Dans notre étude, l'hépatite C chronique était identifiée comme facteur de risque de l'athérosclérose infraclinique à haut risque cardiovasculaire.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2021
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic diagnostic Tunisie Maladie de crohn dépistage Cancer du sein Cancer Coelioscopie Immunohistochimie Ostéoporose Mortalité tuberculose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !