La tunisie Medicale - 2020 ; Vol 98 ( n°012 ) : 1039-1041
[ Vu 939 fois ]
Résumé

Introduction: Les ostéochondromes (ou exostoses) sont les tumeurs bénignes les plus fréquentes de l'os. Leurs complications vasculaires sont rares, mais sont de plus en plus rapportées dans la littérature.
But: A travers un cas rare de syndrome de l'artère poplitée piégée secondaire à un ostéochondrome fémoral, nous signalons la difficulté de la prise en charge chirurgicale qui nécessite une planification minutieuse et une rigueur technique lors de la résection.
Observation: Un patient âgé de 27 ans, aux antécédents de maladie exostosante diagnostiquée depuis l'enfance et jamais opérée, s'est présenté à notre consultation pour des claudications vasculaires, des paresthésies et une sensation de froideur de la jambe gauche depuis un an. Les examens radiographiques et angio-tomodensitométriques ont révélé une exostose fémorale inférieure gauche conflictuelle avec l'artère poplitée gauche. Nous avons réalisé une exérèse chirurgicale de la tumeur. Aucune complication périopératoire n'a été notée. Les douleurs ont disparu et le patient a récupéré une mobilité complète du genou au dernier recul.
Conclusion: Le syndrome de l'artère poplitée piégée peut être secondaire à une exostose solitaire ou multiple au niveau du genou. La résection prophylactique des exostoses du genou conflictuelles est indispensable pour éviter les séquelles. Dans tous les cas, le chirurgien orthopédiste devrait prendre les précautions nécessaires pour éviter la survenue de complications vasculaires au cours du traitement chirurgical des exostoses du genou.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2021
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement pronostic Chirurgie diagnostic Tunisie Maladie de crohn dépistage Cancer du sein Cancer Coelioscopie Immunohistochimie Mortalité échographie Ostéoporose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !