La tunisie Medicale - 2020 ; Vol 98 ( n°012 ) : 986-991
[ Vu 1019 fois ]
Résumé

Objectifs : Déterminer l'association entre les polymorphismes génétiques du gène codant pour l’interleukine-1 (IL-1) et l’antagoniste du récepteur de l’IL1 avec le phénotype de la spondyloarthrite axiale (SpA) chez des patients tunisiens ainsi que l’impact sur la sévérité de la maladie
Méthodes : 101 patients atteints de SpA et 100 patients témoins sains ont été inclus. Les caractéristiques démographiques, cliniques, radiologiques et thérapeutiques ont été recensées. Les fréquences alléliques et génotypiques d’IL1B (−511) et (+3953) et le nombre de variable de répétitions en tandem (VNTR) d’IL1RN (VNTR) et (-889) ont été comparées entre les 2 groupes.
Résultats : Il existait une différence significative dans la distribution allélique des quatre loci entre les patients atteints de SpA et les témoins. Les allèles C / T des polymophismes IL-1α (-889) et 1/1 de IL-1Ra étaient significativement augmentés chez les patients atteints de SpA, (p=0.0001; p=0.000004, respectivement). L'allèle T (3954) de IL-1β et l'allèle 1 de IL-1Ra étaient significativement associé à la forme articulaire périphérique (p=0.047, p=0.05 respectivement). De plus, le génotype 1/1 de IL-1Ra était significativement abaissé chez les patients SpA ayant une maladie active (BASDAI> 4) (p = 0.033).
Conclusion : Cette étude montre que les polymorphismes du cluster de gène de IL-1/IL-1Ra sont associés au développement de la SpA chez les Tunisiens. Ils étaient aussi corrélés à la sévérité de la maladie.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2021
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic diagnostic Tunisie Maladie de crohn Cancer Cancer du sein dépistage Coelioscopie Immunohistochimie tuberculose mammographie Mortalité
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !