La tunisie Medicale - 2020 ; Vol 98 ( n°06 ) : 480-487
[ Vu 1837 fois ]
Résumé

Introduction :Le poste de chauffeur professionnel est un poste de sécurité exigeant uneévaluationminutieuse des fonctions visuelles influençant la décisiond’aptitude. La conduite professionnelle bénéficie d’une réglementationcodifiée en ce qui concerne les troubles de la vision. Celle-ci souffrecependant de plusieurs insuffisances rendant la tâche du médecin du travailparfois difficile.
Objectifs : Identifier les pathologiesophtalmologiques ayant influé la prise de décision d’aptitude à la conduiteprofessionnelle et élaborer une démarche fixant les modalités de ladécision d’aptitude à la conduite professionnelle en fonction des différentespathologies ophtalmologiques rencontrées.
Méthodes :Il s’agissait d’une étude rétrospective, descriptive à partir des dossiers deschauffeurs professionnels présentant un trouble de la vision et ayantconsulté, pour avis médical d’aptitude, le service de médecine du travail etde pathologie professionnelle à l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis durant lapériode allant du 1 janvier 2008 jusqu’au 31 décembre 2016.
Résultats :Soixante chauffeurs ont été inclus dans l’étude. La population étaitexclusivement masculine. La moyenne d’âge était de 48±8,43 ans.Des antécédents pathologiques ont été retrouvés chez 70% despatients.Essentiellement représentés par le diabète (37%)et l’hypertensionartérielle (28%). Les chauffeurs de poids lourds étaient les plus représentés (45%) etl’ancienneté professionnelle moyenne était de 14 ans avec des extrêmesallant de zéro à 33 ans.La baisse de l’acuité visuelle a représenté le motif de consultation le plusfréquent (55% des cas).La rétinopathie diabétique était le diagnostic ophtalmologique le plusfréquemment retrouvé dans notre étude (18% des cas).La rétinopathie diabétique a représenté la première cause d’inaptitudedéfinitive dans notre étude (32% des cas).Les autres causes ophtalmologiques d’inaptitude définitive étaient : Leglaucome, l’amblyopie, l’hémianopsie homonyme latérale, ladégénérescence maculaire liée à l’âge, la cécité ou la perte fonctionnelled’un œil, la diplopie, le décollement de la rétine et l’uvéite compliquant unemaladie de Behçet.
Conclusion :Au terme de cette étude, nous avons relevé des insuffisancesréglementaires pour lesquelles nous avons proposé des recommandationspouvant aider le médecin du travail dans ses décisions d’aptitude.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2020
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic diagnostic Tunisie Maladie de crohn Cancer du sein dépistage Cancer Coelioscopie Immunohistochimie prévention tuberculose Mortalité
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !