La tunisie Medicale - 2016 ; Vol 94 ( n°08 ) : 577
[ Vu 765 fois ]
Article

Objectif : Le but de ce travail était d'évaluer les résultats de l’extraction des corps étrangers intrabronchiques par endoscopie bronchique.
Méthodes : vingt-cinq cas de corps étrangers intrabronchiques ont été colligés en 4 ans. Il s'agissait de 9 Garçons et 16 Filles, avec un âge moyen 6.5 ans . Le siège du corps étranger était l'arbre bronchique droit dans vingt-deux cas. La symptomatologie clinique était dominée par le syndrome de pénétration.
Résultats : vingt-deux extractions par bronchoscopie rigide ont été réalisées, en raison de la proximité du corps étranger, dans les autres cas, on a réalisé une deuxième bronchoscopie rigide ultérieurement. Les suites après l’extraction  ont été favorables dans tous les cas, aucune mortalité n'avait été relevée.
Discussion : la bronchoscopie rigide a aujourd’hui plus de 100 ans d’existence. Par rapport à la bronchoscopie souple, la bronchoscopie rigide présente de nombreux avantages : elle permet une meilleure vue d’ensemble et, comme elle est réalisée sous anesthésie générale, elle offre des conditions d’examen optimales. Pour des interventions comme l’extraction de corps étrangers, la bronchoscopie rigide est généralement recommandée.
Conclusion : l’extraction des corps étrangers intrabronchiques par bronchoscopie rigide  doit être faite en urgence et en première intention. Les mesures préventives surtout chez l'enfant restent le meilleur traitement.

Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement diagnostic Chirurgie Tunisie pronostic Maladie de crohn dépistage Cancer Coelioscopie Cancer du sein Ostéoporose mammographie tuberculose obésité
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !