La tunisie Medicale - 2016 ; Vol 94 ( n°08 ) : 575-576
[ 804 times seen ]
Article

Introduction : La colite aigüe grave (CAG) est une complication pouvant révéler ou compliquer une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, en particulier une rectocolite hémorragique. La CAG représente une urgence médico-chirurgicale pouvant engager le pronostic vital à court terme. L’objectif de notre travail est de décrire le profil épidémiologique, diagnostique, thérapeutique et évolutif des patients opérés pour CAG et essayer à partir des résultats d’en tirer des conclusions susceptibles afin d’améliorer le pronostic de cette pathologie.
Méthodes : Notre étude est une étude rétrospective concernant une série de 20 observations de colite aigue grave colligées durant une période de six ans dans le service des urgences de chirurgie viscérale du centre hospitalier universitaire Ibn Rochd-Casa Blanca
Résultats : La moyenne d’âge de nos malades était de 30.35 ans, avec des extrêmes allant de 15 à 58 ans. Une prédominance masculine a été retrouvée avec un sexe ratio H/F de 1.85. La CAG était inaugurale dans 45% des cas. Le délai moyen de consultation était de 27 jours. L’endoscopie a été réalisée dans 75%, elle a permis de mettre en évidence des signes endoscopiques de gravité chez 6 patients 30%.Le traitement non spécifique reposait sur le rééquilibre hydro électrique, l’héparinothérapie, l’antibiothérapie et les lavements de corticoïdes. La corticothérapie intraveineuse était le traitement de première ligne chez la majorité de nos malades (65%).La chirurgie en urgence a été indiquée chez 7 cas dans un tableau de complications et à froid chez 13 cas suite à un échec du traitement de première ligne. La chirurgie consistait à une colectomie avec ou sans anastomose. On a constaté que seule l’hypo albuminémie a été étiquetée comme facteur de risque d’échec de la corticothérapie parentérale. La rémission a été obtenue de façon globale dans 17 cas (85%). Alors que le taux de mortalité reste toujours élevé (15%) par rapport à la littérature. Après avoir dépassé l'épisode aigu, un traitement d'entretien a été prescrit chez 11 patients.

Login
E-mail :
Password :
Remember Me Forgot password? Sign UP
Archives
2017
January
February
March
April
May
June
July
August
September
October
November
December
Keywords most used
Child diagnosis treatment Tunisia surgery prognosis Crohn’s disease Children Breast cancer screening Cancer Ulcerative colitis epidemiology obesity mammography
Newsletter
Sign up to receive our newsletter
E-mail :
Stay in Touch
Join Us! !