La tunisie Medicale - 2016 ; Vol 94 ( n°08 ) : 571
[ Vu 2252 fois ]
Article

Introduction : La maladie coronaire est  longtemps sous diagnostiquée chez la femme. Sa  prévalence augmente avec l’âge. C’est la première cause de décès chez la femme après l’âge de 65 ans. Elle se diffère par sa présentation clinique, ses facteurs de risque et son pronostic. Le but de ce travail est d’étudier les particularités épidémiologiques, cliniques, angiographiques et évolutives de la maladie coronaire chez la femme et de les  sujet jeune comparer à ceux chez l'homme.
Méthodes : Etude prospective portant sur 132 patients hospitalisés de janvier 2013 à juin 2015 pour cardiopathie ischémique et répartis en deux groupes selon le sexe : féminin (n = 16) et masculin (n = 116).
Résultat : L’âge moyen de nos patients était de 57±11 ans, les femmes étaient significativement plus âgées que les hommes (âge moyen= 65,6±11ans vs 56,5±11 ans ; p= 0,004). Sur le plan épidémiologique, le diabète était plus fréquent chez les femmes comparées aux hommes (75% vs 50%; respectivement p=0,05) ainsi que la dyslipidémie (56% vs 32% ; p=0,05), l’hypertension artérielle (87% vs 47% ; p=0,002) et l'obésité (31% vs 16% ; p=0,12). La coronarographie était motivée par un angor stable chez sept femmes, un infarctus du myocarde chez une seule patiente et un syndrome coronaire aigu sans sus décalage du segment ST chez huit femmes. Il n'y avait pas de différence significative entre les femmes et les hommes concernant le nombre d’artères coronaires atteintes (2,1±1 vs 1,8±2 ; p=ns). La coronarographie avait montré que trois femmes avaient un statut tritronculaire et quatre avait un statut bitronculaire. Il n’y avait pas de différence statistiquement significative dans le choix de revascularisation myocardique entre les deux groupes. Après un suivi moyen de 37±50 mois, une seule femme est décédée contre zéro patient dans le groupe des hommes.
Conclusion : Quelle que soit la présentation clinique (angor stable, syndromes coronariens aigus), la population féminine coronarienne présente de vraies différences avec la population masculine.

Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic Tunisie diagnostic Maladie de crohn Cancer dépistage Cancer du sein Coelioscopie Immunohistochimie Ostéoporose prévention échographie
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !