La tunisie Medicale - 2019 ; Vol 97 ( n°012 ) : 1362-1369
[ Vu 2763 fois ]
Résumé

Introduction : Les communications interauriculaires (CIA) constituent la cardiopathie congénitale la plus fréquente chez l'adulte et le type ostium secundum (OS) en est la forme la plus courante. Le bénéfice de sa fermeture à l’âge adulte est resté longtemps controversé.
But: Evaluer les résultats de la fermeture des CIA-OS chez l'adulte.
Méthodes: Etude de cohorte rétrospective, sur une période allant de 2008 à 2018. Tous les adultes (?20 ans) ayant bénéficié d'une fermeture de CIA-OS ont été inclus. Les critères de jugement étaient le succès de fermeture ainsi que l’évolution du statut fonctionnel et l'incidence de nouvelles arythmies à 12 mois.
Résultats: Cinquante patients ont été recrutés. Une dyspnée (? NYHA II) a été notée chez 58% et une arythmie chez 18% des patients. La faisabilité d’une fermeture percutanée était de 50%. Le taux de succès de fermeture était de 100%. La chirurgie était associée à une morbidité postopératoire élevée avec une hospitalisation plus longue (20 contre 4 jours, p<0,001). À 12 mois, une amélioration du statut fonctionnel a été observée chez 79%. L'incidence de nouvelles arythmies était de 5%. Une diminution significative de la dilatation des cavités droites ainsi que de la pression artérielle pulmonaire ont été rapportées.
Conclusions: Les résultats immédiats de la fermeture des CIA-OS chez l’adulte sont satisfaisants. La fermeture percutanée est associée à une moindre morbidité hospitalière. A long terme, une amélioration significative du statut fonctionnel a été observée cependant la survenue possible de nouvelles arythmies impose un suivi rapproché.

Mots Clés
Article
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2020
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement Chirurgie pronostic diagnostic Tunisie Maladie de crohn dépistage Cancer du sein Cancer Coelioscopie Immunohistochimie Ostéoporose prévention tuberculose
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !