La tunisie Medicale - 2016 ; Vol 94 ( n°010 ) : 634-635
[ Vu 3069 fois ]
Article

L’hémorragie digestive est une manifestation clinique commune à plusieurs maladies du tractus gastrointestinal. L’anévrisme de l’aorte thoracique est une affection relativement rare à prédominance masculine [1]. Dans certains cas, la rupture de L’anévrisme de l’aorte thoracique se produit dans l’oesophage et constitue une cause exceptionnelle d’hémorragie gastro-intestinale. Très rarement diagnostiquée à temps, cette affection se complique souvent d’une hémorragie cataclysmique fatale [2-5]. Nous rapportons le cas d’un patient présentant un anévrisme de l’aorte thoracique descendante avec fistule oesophagienne diagnostiqué après un épisode d’hématémèse.

Observation

Un patient de 72 ans, aux antécédents d’hypertension artérielle mal équilibrée et de maladie d’Alzheimer, a présenté une dysphagie évoluant depuis 15 jours associée à un amaigrissement de six kg sans symptomatologie de reflux gastro-oesophagien ni douleurs thoraciques. Devant la constatation d’un épisode d’hématémèse de faible abondance le patient a consulté au service des urgences. L’examen physique initial a retrouvé une pâleur cutanéo-muqueuse sans signes de choc, une apyrexie, une pression artérielle à 190/120 mmHg, un pouls à 105 battements/min et une saturation en oxygène à 100 %. L’auscultation cardiaque et pulmonaire était sans anomalies. Le toucher rectal a objectivé un méléna. Le bilan biologique a révélé une anémie normochrome normocytaire avec une hémoglobine à 7,5 g/dL et des plaquettes à 320 000/mm3, le taux de prothrombine était normal à 84%. Une endoscopie digestive haute réalisée chez ce patient a montré une sténose oesophagienne à 20 cm des arcades dentaires, difficilement franchissable et recouverte par du sang noirâtre. L’absence de lésions muqueuses évoquait une compression extrinsèque (figure1).

Le reste de l’exploration endoscopique était sans anomalies. La radiographie du thorax a révélé un élargissement médiastinal avec effacement du bouton aortique et une déviation vers la droite de la trachée. Le transit baryté oesophagien a montré un refoulement évident de l’oesophage cervical vers l’hémichamp pulmonaire droit avec une sténose étendue sur 4 cm environ (figure 2). La tomodensitométrie thoracique a objectivé un large anévrisme de l’aorte thoracique de 10 cm de diamètre avec une fissuration pariétale droite et présence de bulles d’air en intra-anévrismal. Par ailleurs, il montre la présence d’une échancrure au niveau du mur antérieur de la 4ème et 5ème vertèbre thoracique témoignant de la chronicité de l’anévrisme en regard (figure 3). Ainsi le diagnostic d’un anévrisme de l’aorte thoracique compliqué d’une fistule aorto- oesophagienne a été retenu. Un traitement chirurgical en urgence a été indiqué mais le patient est décédé suite à une hémorragie cataclysmique causée par la rupture de l’anévrisme.

Conclusion
La prise en charge d’un anévrisme de l’aorte thoracique compliqué d’une fistule oeso-aortique requiert un diagnostic rapide et une évaluation prudente de la perforation oesophagienne ainsi que de la lésion aortique afin de prévenir une hémorragie cataclysmique souvent fatale. Le traitement repose sur la combinaison d’une chirurgie aortique et oesophagienne [6, 7, 8].

 

 

Références
  1. Delahaye JP, villard J, Revel D. Anévrismes de l’aorte thoracique. Encycl Méd Chir (Paris, France), Cardiologie. Angéologie 1991; 11500 :A 10.
  2. villard J. Anévrismes athéromateux de l’aorte thoracique. Arch Mal Coeur 1997 ; 90, (12 supp) : 1741-49.
  3. Fuentes P, Ottomani R, Giucellu R, et al. Hémorragie digestive de cause rare : rupture intraoesophagienne d'un anévrisme aortique. Ann Gastroentérol Hépatol 1979; 15:101-103.
  4. Kieffer E, Chiche L, Gomes D. Aorto-esophageal fistula: value of in situ aortic allograft replacement. Ann Surg 2003; 238: 283-290.
  5. Mete A, Tolga Y, Erhan, Gokhan A, Yasar T, Bulent Y. A Cause of mortal massive upper gastrointestinal bleeding: Aortoesophageal Fistula. Med Arch. 2016 ; 70(1): 79-81.
  6. Snyder DM, Crawford ES. Successful treatment of primary aorta-esophageal fistula resulting from aortic aneurysm. J Thorac Cardiovasc Surg 1983 ; 85 : 457-463.
  7. vogt PR, Pfammatter T, Schlumpf R, et al. In siture pair of aortobronchial, aortoesophageal, and aortoenteric fistula with cryopreserved aortic homografts. J vasc Surg 1997; 26:11-17.
  8. Kawamoto S , Sato M, Motoyoshi N, Kumagai K, et al. Outcomes of a staged surgical treatment strategy for aortoesophageal fistula. Gen Thorac Cardiovasc Surg 2015; 63(3):147-52
Espace membre
E-mail :
Mot passe :
Mémoriser Mot de passe oublié S'inscrire
Archives
2017
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Mots-clés
Enfant traitement pronostic Chirurgie Tunisie diagnostic Maladie de crohn dépistage Cancer du sein Cancer Coelioscopie Immunohistochimie tuberculose Ostéoporose prévention
Newsletter
S'inscrire pour recevoir les newsletters
E-mail :
Partagez
Rejoignez-nous !